L’éducation du chaton : il griffe et il mordille, que faire ?

· Quand bébé chat n'en fait qu'à sa tête ·

4 juillet 2018
Que faire avec un chaton griffeur et mordilleur ?

Un chaton, c'est adorable et tout craquant. Sauf s'il se met à vous sauter dessus régulièrement dès que vous bougez un doigt ou un orteil. Alors que faire pour qu'il cesse de vous prendre pour une souris bien dodue ? Et si on commençait par comprendre ce qu'il y a dans cette mignonne petite tête ?

Le rôle de la mère chatte

On ne le dira jamais assez, n’adoptez pas un chaton trop tôt en le séparant de sa mère et de sa fratrie !
L’âge idéal ? 3 mois

Je sais je sais…. c’est très difficile de résister à une petite bouille de chaton. Et vous avez trèèèès envie de le prendre un peu plus vite chez vous pour profiter encore plus longtemps de son jeune âge ! Tous les amoureux des chats ont été confrontés un jour à ce choix cornélien :

Craquer et embarquer la boule de poils à 7 ou 8 semaines ou écouter la voix de la raison et patienter jusqu’à ses 3 mois ?

La loi, elle, autorise l’adoption à partir de l’âge de 2 mois car on estime que le chaton est alors complètement sevré. Et il est vrai qu’il peut tout à fait partir à cet âge sans que cela lui cause de problèmes de santé.
Par contre, côté comportement, 2 mois, c’est trop juste car  les grands apprentissages maternels ne sont pas encore terminés. Le sevrage n’est pas synonyme de fin de l’éducation.

Et puis sachez qu’en craquant trop tôt, vous risquez fort de vous en mordre les doigts faire mordre les doigts…littéralement…

Très bien. Mais à quoi sert maman chat dans l’éducation de son chaton ?

Les premières semaines

La mère chatte et ses chatons âgés de quelques semaines

Disons que jusqu’à 3 semaines, la chatte va passer exclusivement son temps à nourrir et nettoyer ses chatons :

Les chatons tètent, maman nettoie, tout le monde dort.
Et puis les chatons tètent, maman nettoie, tout le monde dort.
Et encore.
D’autres fois, maman nettoie. Alors les chatons se réveillent et après ben…ils tètent…et ils se rendorment.

Si tout va bien, c’est la période pendant laquelle les éleveurs se penchent tout émerveillés sur la corbeille familiale pour admirer non stop cette paisible et jolie scène familiale (s’il faut biberonner, les choses se gâtent un peu…). On entend bien quelques couinements aigus, surtout les 1ers jours parce que les plus forts vont se battre pour les meilleures tétines (bande de petits morfals !), mais reconnaissons que tout est encore bien calme.

Et puis un beau jour, tout change.

Entre 2 et 3 semaines, les chatons gorgés de lait maternel se hissent sur leurs mini pattes tremblotantes et commencent à marcher.

Et savez-vous ce qu’ils font alors ? Ils chahutent et se battent comme des petites brutes ! Heureusement mère chatte est là pour mettre bon ordre dans ce chaos de boules de poils enchevêtrées !

Chatons chartreux en train de jouer

Après, ils iront explorer le monde. Parce qu’un chaton, c’est du concentré de curiosité. Mais toujours, ils reviendront chahuter avec les frères et soeurs, ou bien jouer avec la queue de leur mère (voilà, en passant, vous savez maintenant pourquoi les chats ont des queues 😀 ), ou encore avec des bouts de doigts d’humains (Aïe !)…

L’apprentissage par le jeu

Accueillir un chaton, que faire s'il mord ?

C’est toujours sympa d’apprendre en jouant. On retient mieux et toussa. Mais pour un chaton, c’est vital. Parce qu’il faut qu’il apprenne à coordonner ses mouvements, ses muscles, ses griffes en mode « on » ou mode « off », ses petits crocs pointus.

Bref, c’est presque aussi compliqué que pour l’éléphanteau apprenant à bouger sa trompe qui a des milliers de muscles (bon, j’ai dit presque…).
N’oublions pas que bébé chat, en tant que félin, est sensé savoir chasser tout seul en quelques mois !

Evidemment, on s’en doute bien, les chatons ont besoin de beaucoup d’entrainement ! Et surtout, ils doivent prendre conscience que leurs coups de griffes et de dents, ça fait mal !!! Du coup, inlassablement, maman chat leur donnera une bonne correction dès qu’ils dépasseront les bornes.

Tous ces jeux de bataille sont des simulations de combats et le rôle de la mère est d’apprendre à  ses chatons à contrôler l’intensité des morsures, voire les inhiber.

Le rôle de la mère chatte dans l'éducation des chatons - Blog Entre Chats

Vous l’avez compris, si vous enlevez trop tôt votre petit fauve du giron maternel, vous allez hériter très probablement d’un mordeur/griffeur qui ne sera pas simple à éduquer.

A noter tout de même que le rôle de la mère ne s’arrête pas là car il comporte de nombreux enseignements qui transmettront tous les caractères de l’espèce qui permettront au chaton de se comporter…comme un chat.

Conclusion, laissez donc maman chat faire son travail 😉

Savoir éduquer son chaton : les conseils d’Entre Chats

Le grand jour est enfin arrivé et ça y est, vous accueillez votre petit monstre dans votre foyer.

Plus de maman chat pour venir lui faire sa fête quand il fait l’andouille.

C’est là que vous intervenez… C’est aussi là qu’on voit toute la différence entre un petit orphelin séparé trop tôt de sa mère et un chaton d’élevage qui a pleinement profité de l’éducation de maman chat.

Cependant, un chaton reste un chaton. Et ça turbule un max !

Au secours ! Bébé chat me mordille et me griffe sans cesse les doigts !

Solution 0 : Ne jamais frapper bébé chat

Si vous hurlez ou frappez votre chaton (fessée ou autre), vous obtiendrez exactement le contraire de ce que vous voulez.
Et oui, non seulement votre chaton ne fera absolument pas le lien avec la punition, mais en plus, ça va faire monter direct son stressomètre entrainant un comportement de chat apeuré (qui mord, qui griffe, qui pisse partout…).

En fait, ce n’est pas une solution. Donc j’ai mis numéro 0.

Solution 1 : Arrêtez de faire jouer votre chat avec vos doigts !!!

Mettez-vous à sa place, il voit s’agiter devant lui toute une série de doigts qui viennent le chatouiller ou l’exciter…

Et zou ! Le vlà passé en mode prédateur. Et sacrebleu ! Voilà votre main prise au piège comme dans une pince à spaghettis !

Si votre objectif était de créer une association « Main d’un humain = Méga jouet à mâchonner et lieu d’entrainement pour aiguiser les griffes » : Bravo, vous avez réussi !

Dans le cas contraire, achetez-lui plutôt des plumeaux, des doudous, des jouets à mâcher fourrés à l’herbe à chat

Au pire, un crayon fera très bien l’affaire 😉

Solution 2 : Allez bouder dans votre coin

Ou en tous cas, désintéressez-vous de lui. Quitte à le déposer sans états d’âme sur le sol. Vous pouvez ajouter un « Non » ferme, voire un « Aïe ! » (souvent, ça sort tout seul…)

Punition suprême pour mini chat, l’humain ne veut plus jouer. Quelle horrrreurrrr!

Education du chaton qui mord et griffe - blog Entre Chats

Ce chaton vient de transformer vos doigts en petites choses sanguinolentes – NE PAS CRAQUER

Et pas de panique, 5 ou 10 min d’indifférence marquée suffiront (je sais c’est déjà pas facile de tenir…).

Petit à petit, bébé chat fera l’association « je mords ou je griffe mon humain = l’humain me laisse en plan (Bouh !!!) »

Mais adoptez la même attitude à CHAQUE fois. C’est la répétition qui compte ! Et interdiction de craquer devant son petit minois de chaton martyrisé…

Solution 3 : Des jouets à mordiller pour les dents

Sans aller jusqu’à lui donner le hochet dentaire de votre petit dernier, n’oubliez pas qu’un chaton aussi a mal à ses petites dents.

Jouets à mordre pour chats et chatons - Blog Entre Chats

Du coup, apprenez à faire la différence quand il se met à mordre frénétiquement tout ce qui passe à sa portée et ce qui relève du jeu.

A savoir que le chaton a toutes ses 26 dents de lait avant l’âge de 2 mois. L’arrivée des 30 dents définitives s’étale environ entre l’âge de 4 et 6 mois.

Solution 4 : Saisissez-le par la nuque, comme sa mère

Attention, il y a 2 conditions à respecter :

  • Seulement quand il est petit et léger… Si vous tentez de soulever un gros matou par la nuque, au mieux vous obtiendrez un regard vaguement interloqué et au pire, vous lui ferez mal et vous risquez une légitime et douloureuse rébellion de votre quadrupède.
  • Bébé chat doit avoir été habitué par sa mère à être pris ainsi. C’est le réflexe de portage. Si c’est le cas, il prendra de suite une attitude relâchée et soumise : yeux mi-clos, pattes fléchies et queue placée sur le ventre. Le chaton se détend et ne se débat pas.
    Dans le cas contraire, laissez tomber (pas le chaton, seulement la solution 4) car le réflexe n’a pas été acquis et ne le sera jamais.

Cas d’un chaton craintif et sauvage

Il faut bien comprendre qu’un chaton qui n’a pas été manipulé fréquemment par des humains entre l’âge de 2 et 7 semaines ne pourra jamais vraiment être domestiqué. Au mieux, selon son caractère (et votre patience), il pourra être apprivoisé.

Et puis il y a aussi des chatons au caractère plus craintif que d’autres, même si tout a été fait pour sa socialisation.

La meilleure approche reste de jouer avec lui : plumeaux, boulettes de papier, canne à pêche… Encore une fois, les idées ne manquent pas !
Au plus vous jouerez avec lui, au plus vous créerez du lien. C’est capital. Et si vous craignez de manquer de temps, adoptez plutôt une peluche.

S’il mord et griffe, suivez les mêmes conseils que ci-dessus mais en gardant bien en tête qu’il ne faut pas lui imposer de longues caresses s’il n’en veut pas. Sinon, il déclenchera très vite un comportement agressif.

Et puis certains chats n’aiment la sensation de la caresse. Cela leur est désagréable. Il ne s’agit plus ici d’éducation mais d’apprivoiser votre nouveau compagnon.
Faites des tentatives régulières de petites caresses tout en surveillant bien sa réaction.
Il y a 3 principaux signes d’alerte :

  • la queue qui s’agite avec de grands battements
  • les pupilles qui se dilatent
  • les oreilles couchées sur le côté.

Si vous observez un de ces signes, n’insistez pas et refaites une tentative à un autre moment (et c’est valable aussi pour les chats adultes !).

Pour aller plus loin

Laetitia Barlerin (« Miss Veto », « La vie secrète des chats ») a sorti le mois dernier un nouveau livre qui donne une foule de conseils utiles pour accueillir un chat chez soi et particulièrement en appartement : (cliquez sur la photo pour le découvrir et/ou l’acheter !)

Epilogue

éduquer son chat : Chaton mignon aux pattes de velours

Voilà donc réunis quelques éléments de base du petit manuel du savoir parler chat qui vous permettront, je l’espère, de mieux comprendre votre chaton et de développer avec lui la plus belle des relations ♥
Et s’il fallait résumer en une phrase, je citerais Jean de La Fontaine : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »

Ajoutez à cela une bonne dose de constance dans votre éducation et vous aurez bientôt un chaton (presque) tout doux aux pattes de velours.

Et chez vous ? Comment s’est passée l’arrivée de bébé chat ?

Si vous trouvez cet article utile, ou rigolo, ou intéressant, ou les 3 à la fois, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés.

Je vous invite aussi à me rejoindre sur ma page Facebook où vous pourrez me montrer vos plus belles photos de chatons !!!

 

Sandrine

Créatrice de sites WordPress et blogueuse porte-parole des chats

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Entre Chats, blog chat

Les chats savent aussi écrire

Vous voulez poursuivre l'aventure avec nous ?

Confiez-nous votre adresse mail et cliquez sur MIAOU !

Votre adresse mail est bien arrivée jusqu'à nous, merci !